Un thé à Shanghai – Jamel Balhi

J’adore lire les histoires d’aventurier. Jamel Balhi est un aventurier des temps modernes qui a trouvé une manière originale de vivre, parcourir le monde en courant. Il voyage avec très peu d’argent et demande donc l’hospitalité tous les soirs pour trouver un logement et un repas. Évidemment, il lui arrive de dormir sur un banc d’un parc, par terre ou dans une grange.
Ce livre nous raconte sa vie et un de ces nombreux objectifs qu’il réalisa au milieu des années 80 rallié Shanghai en courant pour prendre un thé avec un ami.
C’est évidemment notre lien à la course à pieds qui m’a fait découvrir ce livre. Mais le paradoxe est qu’il parle peu de la course à pieds mais plutôt de ses rencontres à travers son voyage.

Auteur

A 40 ans, Jamel Balhi a traversé plus de 160 pays, parcouru 400 000 km en courant placés sous l’égide de l’Unesco. Photographe, il est aussi écrivain et reporter. Lauréat de la dotation Grands Reportages, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Au cœur des Amériques et Si lointains, si proches (Presse de la Renaissance, 2003 et 2005).

Présentation de l’auteur

Aller prendre une tasse de thé chez un ami, à Shanghai, et s’y rendre… en courant ! Tel est le défi qu’a relevé Jamel Balhi au milieu des années 80. Depuis, son désir de découvrir le monde n’a jamais cessé. Après vingt années de course à pied à travers les cinq continents, il nous raconte aujourd’hui ce premier voyage de 20 000 kilomètres, et tous ceux qui l’ont suivi, jalonnés de rencontres souvent providentielles : Freddy le SDF, croisé à l’Armée du Salut, le pape Jean-Paul II, dans les salons du Vatican, des familles de toutes conditions, pour qui hospitalité n’est jamais un vain mot… Ou encore ce prince d’Arabie Saoudite qui, en lui offrant un appareil photo en cadeau de bienvenue dans son royaume, lui donne un métier pour la vie : photographe. De la Suède au Tibet, de l’Iran à l’Australie, des Etats-Unis à la Bosnie, des personnages extraordinaires, des situations cocasses ou plus troublantes sont évoqués avec simplicité et générosité. Un thé à Shanghai ou une quête d’authentique. Et l’on se laisse transporter avec nostalgie dans ces coins reculés où le voyageur contemporain ne s’arrête plus.

Chapitre

Big Bang
Partir, et surtout ne jamais arriver
Rêver de dormir
Prix Nobel de l’hospitalité
Chez les plus fortunés de la Terre
Nerf de guerre, crise de nerfs
Nom de dieu
Nostalgie
L’horreur est humaine
Un océan vidé de sa sagesse
Tamponcratie
Santé!
Sans-Francisco New-York : une course taillée sur mesure
Une route française
Conclusion

Mon avis

Un livre à lire absolument car il nous transporte dans la vie d’un Homme unique et qui donc forcément nous apprends beaucoup sur les êtres humains!

2 Comments

  1. landrain said:

    Cela me donne envie de le lire. Si tu veux me le prêter…

    14 octobre 2012
  2. Michaël said:

    Je te l’apporterai avec plaisir!

    14 octobre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *