Catégorie : Trekking

GR 10

J’ai fait une randonnée de 6 jours dans les Pyrénées orientales en solitaire. La nouveauté est d’avoir utilisé la montre Suunto Spartan pour ne pas me perdre car j’avais installé le tracé du GR10. Cela m’a permis en permanence de voir si j’étais sur le bon chemin. Comme j’avais un excellente condition, la longueur des étapes étaient parfaites. J’aurais certainement pu faire un peu plus long pour certaines étapes.

Voici les étapes que j’ai effectuées

Dimanche 4 : col de la perche – ras de la carança – 18,5km
Lundi 5 : ras de la carança – Marialles  – 24km
Mardi 6 : Marialles – Refuge de batère – 35km
Mercredi 7 : Refuge de batère – Moulin de la palette – 21km
Jeudi 8 : : Moulin de la palette – Perthus – 37km
Vendredi 9 : Perthus – Banyuls-sur-mer – 33km

Topo guide : La Traversée des Pyrénées : Pyrénées Orientales.

Trekking

Jpeg

On n’a pas fait le parcours initial qui était d’aller de Sospel à Sospel. Les étapes ont été modifiée à partir de Saint-Martin-Vésubie

Voici les étapes qui étaient prévues mais beaucoup trop longues.

Etape 1 – Lundi 11 : Sospel – Col de Turini  : 9h50
Etape 2 – Mardi 12 : Col de Turini – Saint Martin Vésubie : 9h50 (En réalité avec les poses on a mis 13h00)
Etape 3 – Mercredi 13 : Saint Martin Vésubie – Le Boréon : 9h35
Etape 4 –  Jeudi 14 : Le Boréon – Le refuge des Merveilles : 10h10
Etape 5 – Vendredi 15 : Le refuge des Merveilles – Sospel : 11h05

Topo guide : Traversée du Mercantour – Vallée des Merveilles

Etape 1 – Sospel – Col de Turini

Départ : 8h00  – Arrivée : 18h15

Temps de marche: 8h30 (avec pauses: 10h15)

Gîte de Sospel

Gite d'Etape Sospel

 

 

 

 

 

Ranch de Turini

Ranch du col de Turini

 

 

 

 

 

 

 

Trekking

Cirque de la Solitude

J’ai parcouru le GR20 en 9 jours du 5 septembre au 13 septembre 2014 du Sud au Nord. Je l’ai fait avec des amis au début et ensuite avec mon beau-frère en dormant en tente.
Le GR20 se situe en Corse et un des chemins de grande randonnée le plus difficile au monde car très technique avec des passages où il faut presque faire de l’escalade.

C’est un souvenir unique pour moi : j’ai organisé un voyage pour 5 personnes, je me suis rendu compte ce qu’était de marcher sur des chemins où la pierre est omniprésente, j’ai compris ce qu’était de faire de l’escalade en montage, j’ai découvert des refuges rudimentaires sans eau chaude et sans électricité.

Trekking

Pour ce GR, j’ai laissé ma famille dans un camping en Toscane le long de la mer. J’ai eu énormément de difficulté à trouver un parcours avec un retour au point de départ pas trop long. La difficulté était également de trouver des hébergements avec de la place. Après une semaine de recherche, j’ai trouvé le bon parcours à part cette très longue étape entre Annot et Castellane. Ce GR 4 était un expérience très enrichissante et passionnante : la région est propice à faire de la randonnée; j’adore la moyenne montagne; et vu que j’étais seule cela m’a permis très naturellement de discuter avec les gens que j’ai rencontré sur ma route.

Mercredi 12 mai 2010. La Colle Saint Michel – Annot

Je suis donc parti à 7h00 du matin du Camping Baia Verde en Italie pour 600km de voiture et je suis arrivé à 14h00 à La Colle-Saint-Michel. Première journée difficile car il a plu pendant toute la randonnée. La descente vers Annot depuis le col d’Argenton a été dangereux car le chemin est une ancienne voie romaine et les gros cailloux étaient très glissants à cause de la pluie. Je suis arrivé à l’hôtel trempé vers 18h30 à Annot. Mon sac à dos à un peu percé mais je pense que je l’avais mal fermé. Le soir, le moral n’est pas bon car les prévisions météorologiques ne sont pas bonnes pour les prochains jours. Je décide d’aller dormir et de voir le temps qu’il fera le lendemain matin.

GR 4

GR 4

Je suis donc parti le samedi 3 avril de l’église Saint Michel à Bruxelles pour trois jours de trekking sur le GR 126.

A noter que j’ai déjà posté deux autres billets concernant le GR 126 : les préparatifs et les commentaires audios

Samedi 3 avril 2010. Bruxelles – Villers-La-Ville(48km)
Je pars donc de l’église Saint Michel à 7h40 avec le soleil. Le début se passe dans les rues de Bruxelles que je connais très bien puisque j’y habite depuis 25ans. Les signes de balisage du GR sont bien indiqués à part dans les 500 premier mètre du parcours. Je passe par le Palais Royal, la brasserie l’Ultime Atome(où je vous conseille de prendre un dessert le soir après un bon resto), la place Fernand Coq, la place Flagey. Je longe les étangs d’Ixelles et continue en traversant le parc autour de l’abbaye de la Cambre. Je rentre après dans le bois de la Cambre pour en ressortir 1 km plus loin et arriver à la place Marie José pour ensuite passer par l’auberge et la chapelle Boondeal. Le GR traverse ensuite Watermael-Boisfort pour arriver au Parc Solvay.

Je quitte Bruxelles pour traverser la Forêt de Soignes. Je fais un premier arrêt sous un pont après 2h00 de marche et 10 km. La pluie a fait son apparition mais c’était prévu. Je rencontre un joggeur à la drève de Lorraine qui m’explique qu’il a déjà fait le GR 126 et me donne quelques conseils. J’arrive au bout de la drève pour une deuxième pause après 3h30 de marche. A midi, je m’arrête pendant 45minutes au Château de la Hulpe où je prends le déjeuner au restaurant en face de la Fondation Folon. Je me rends compte qu’il y a deux kilomètres de différence entre les distances annoncées dans le topo guide et ma montre GPS Garmin. C’est pas une bonne nouvelle étant donné que j’avais déjà prévu trois jours avec beaucoup de kilomètre à parcourir.

GR 126

GR 126

En septembre 2009, je me suis rendu compte qu’il était temps que je reprenne la randonnée sur les chemins de grande randonnée(GR). J’avais déjà fait 3 jours de marche dans…

GR 126