Much Loved de Nabil Ayouch

On a passé de belles vacances l’année passée au Maroc et notamment à Marrakech. Le film 3much loved », nous montre un face évidemment cachée de ce beau pays. Mais surtout la polémique qui a entouré le film dois nous faire réfléchir sur la liberté d’expression encore et toujours.

Le mieux est d’encore lire l’article de l’actrice principale Loubna Abidar pour bien comprendre la haine du Maroc envers ce film

Synopsys

À l’époque actuelle, Noha, Randa, Soukaina et Hlima vivent d’amours tarifés à Marrakech. Objets de désirs inavoués dans la société marocaine, elles décrivent à l’aide du langage de la prostitution leur vie de tous les jours, allant des pseudos relations amoureuses avec des Européens à la prostitution institutionnalisée avec les Saoudiens, en passant par la corruption policière sans masquer les problèmes sociétaux comme les relations familiales où l’argent remplace l’amour filial. Tantôt joyeuses et complices mais aussi tristes et rejetées, elles pointent du doigt cette société qui les utilise et les avilit.

Bande annonce

 

Un commentaire

  1. landrain ch said:

    Hélas ,c’est bien ainsi que cela se passe ,de manière hypocrite et c’est la même chose avec l’alcool interdit par l’islam. Je l’ai aussi constaté en Inde par exemple.

    Cela m’intéresserait de voir le film.

    6 septembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *